Composants de la palette BDE - Accès à une base de données ACCESS


précédentsommairesuivant

1. Les composants de la palette BDE

La description qui suit se limite aux composants les plus utilisés et primordiaux pour gérer l'accès à une base de données.

1.1. TSession

Le composant TSession permet de définir les propriétés de la communication entre votre application et la base de données cible. Pour toute application de base de données, une session par défaut est créée, et il est donc possible d'utiliser ce composant comme support de la connexion. Néanmoins, il me semble plus propre de définir son propre composant TSession, d'autant plus si on est amené à en définir certaines propriétés.

La session permet notamment de gérer un alias BDE dans lequel on retrouve les configurations de connexion possibles. Davantage d'informations sur ce composant sont disponibles dans l'aide.

1.1.1. Configuration

La configuration de base est très légère, il suffit pour l'instant de déposer un composant TSession sur la fiche et de remplir les propriétés Name (nom du composant) et SessionName (identifiant de la session).

1.1.2. Utilisation

Pour activer ou désactiver la session, il convient d'utiliser les méthodes Open et Close ou directement modifier la propriété Active.

1.2. TDatabase

Le composant TDatabase est spécifique à l'accès à un serveur de base de données (il n'est donc pas utile dans le cas de Paradox puisqu'on peut directement accéder aux tables), ce qui est le cas pour ACCESS puisqu'on a un seul fichier contenant les différentes tables qu'on souhaite manipuler.

Il s'appuie sur une session (propriété SessionName) et peut donc accéder à l'ensemble des alias disponibles dans le BDE ainsi qu'aux pilotes proposés par le BDE (propriétés AliasName et DriverName).

L'évocation de ces propriétés est l'occasion de décrire les 2 configurations types possibles pour un composant TDatabase.

1.2.1. Utilisation d'un alias

Ceci est la manière la plus simple de gérer sa connexion à une base de données puisque la configuration est en grande partie déportée vers le module d'administration du BDE. Il "suffit" de configurer son alias correctement dans le module d'administration et de sélectionner l'alias (propriété AliasName) correspondant au niveau du composant TDatabase.

Il y a donc toute une phase de configuration et de tests de validité de l'alias à faire avant de se lancer dans le codage de son application. Je reviendrai dans l'étude de cas sur un exemple de configuration d'alias dans le BDE.

1.2.2. Utilisation d'un pilote

Il est également possible d'établir une liaison avec une base de données en précisant le pilote à utiliser (propriété DriverName). Bien entendu, cela ne suffit pas pour pouvoir accéder à votre base de données (l'application a évidemment besoin de savoir où la base de données est située) et la propriété Params permet de définir les principales caractéristiques de votre base de données (nom, mode d'ouverture, ...).

1.2.3. Configuration

Nous avons donc vu que les propriétés AliasName et (DriverName + Params) sont à la base de la configuration du composant TDatabase (il n'est bien entendu pas possible de combiner ces propriétés). En ce qui concerne les autres propriétés, il convient bien entendu de sélectionner la session utilisée (propriété SessionName), de nommer le composant (Name) et de donner un identifiant pour le référencer au niveau des composants d'accès et de manipulation de la base de données (DatabaseName).

1.2.4. Utilisation

Comme pour le composant TSession, il existe une propriété permettant de connaître l'état de la connexion avec la base de données. La connexion/déconnexion peut se faire par modification de cette propriété mais on privilégiera les méthodes Open et Close (plus explicites et évitant des erreurs idiotes).

1.3. TTable

Le composant TTable permet d'accéder à une table.

Pour l'utiliser, il suffit de définir les propriétés suivantes : DatabaseName (nom du composant TDatabase) et SessionName. Si les composants (et notamment les alias et/ou pilotes) sont bien définis, il sera possible de sélectionner la table dans l'explorateur de classe (TableName).

La connexion/déconnexion à la table se fait par l'intermédiaire des méthodes Open et Close.

1.4. TQuery

Le composant TQuery permet d'exécuter une requête SQL sur un ensemble de données contenu dans la base de données. Il se paramètre comme une TTable (DatabaseName et SessionName) et la requête SQL doit être affectée à la propriété SQL.

Pour une requête de type sélection, on pourra utiliser la méthode Open, alors que pour une requête de modification de la base de données on utilisera la méthode ExecSQL. Enfin, il est possible d'utiliser la méthode Close pour désactiver le composant TQuery.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Articles et tutoriels Borland C++ Builder
Accédez à une base de données Access avec les composants du BDE
Guide d'installation de la RxLib sous BCB 6
Présentation et utilisation du plugin borCVS pour Borland C++ Builder 6
Articles et tutoriels Java
Présentation de l'API Reflection
Gestion d'images en base de données avec l'API JDBC
Interview et reportages
Compte rendu des conférences JAX 2006, Eclipse Forum Europe 2006, EAKon 2006
Interview d'Eric Lefevre, consultant chez Valtech, au sujet de l'Open Space Technology
Compte rendu des Valtech Days 2007
Autres articles et tutoriels
Introduction à CVS
Présentation du langage NICE
Critiques de livres
Jakarta Struts Par la pratique (Eyrolles)
Initiation à JSP (Eyrolles)
Gestion de projets avec Subversion (O'Reilly)
Struts - Les bonnes pratiques pour des développements web réussis (Dunod)
Hibernate 3.0 : Gestion optimale de la persistance dans les applications Java/J2EE (Eyrolles)
Analyse et conception orientées objet - Tête la première (O'Reilly)
Gestion de projet eXtreme Programming (Eyrolles)
Gestion de projet - vers les méthodes agiles (Eyrolles)
Autres liens sur Developpez.com
La FAQ C++ Builder
Les Sources C++ Builder
Les FAQs JAVA
  

Copyright © 2004 Ricky81. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.