Présentation du langage NICE


précédentsommaire

4. L'avenir de Nice

4.1. La release 1.0 approche

La version 1.0 de Nice n'est pas loin (au moment de la rédaction de cet article, la dernière version était la 0.97), et il est probable que cette première version majeure intéresse un public plus large que le public actuel.
Les versions antérieures à la 0.97 (celle-ci comprise) ne prennent pour l'instant pas en charge les mots clés private et public, et la version 1.0 devrait combler ce manque et donner aux utilisateurs de Nice les moyens de développer des applications d'un niveau approchant le niveau de celles développées en Java.

4.2. Un plugin pour Eclipse

Preuve que Nice est un langage reconnu, il existe un plugin Nice pour Eclipse entièrement écrit en Nice et qui permet de manipuler des fichiers et paquetages Nice dans un environnement de développement (coloration syntaxique, gestion de propriétés) avec l'intégration du compilateur (compilation, progression, affichage des erreurs et avertissements).
L'enrichissement de ce plugin par d'autres fonctionnalités (gestion de préférences, débogage, ...) ne devrait pas tarder.

4.3. Le projet NiceSwing

Comme cela a été dit plus haut, il est tout à fait possible d'utiliser des librairies Java dans du code Nice pour construire vos applications. Dans ce cadre, un projet appelé NiceSwing a été initié dans le but de fournir une bibliothèque Nice facilitant la création d'application Swing en utilisant toute la puissance de Nice.
Ce projet n'est en aucun cas la programmation d'une bibliothèque graphique propre à Nice. Il s'agit tout simplement de proposer une surcouche des composants utilisés actuellement en Java en exploitant les possibilités de Nice pour permettre au développeur de créer et gérer ces application de manière plus efficace.

4.4. Quelques liens...


précédentsommaire

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2004 Ricky81. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.